Invité à l'assemblée nationale Mission IA Villani

Une dizaine de jours avant la publication officielle du rapport, je reçois une invitation pour échanger avec M. Villani autour de l'Intelligence artificielle en "remerciement pour ma participation à la consultation publique sur l'intelligence artificielle".

Plus de 1600 contributeurs y ont participé, j'ai donc l'honneur de faire partie de cette sélection des 9 meilleurs contributeurs sur le sujet, et d'être ainsi invité à l'Assemblée Nationale et également d'avoir accès en avant-première au rapport qui sera officiellement publié le jeudi 29 mars 2018.

 

Cédric Vasseur, Cédric Villani, Photo de Groupe des meilleurs contributeurs

La mission

En septembre 2017 le premier ministre M. Edouard Philippe a confié à M. Cédric Villani une mission d'envergure : proposer une stratégie sur l'intelligence artificielle pour la France et l'Europe.

M. Cédric Villani, député de la cinquième circonscription de l'Essonne, Mathématicien, récompensé par la médaille Fields, une des plus hautes distinctions en Mathématique, décide de lancer avec son équipe "mission Villani" une consultation publique du 6 décembre 2017 au 6 janvier 2018 à laquelle je participe.

Consultation publique

La consultation publique se fait en ligne à la manière d'un "forum de discussion" où chacun peut proposer un sujet, commenter et voter pour les propositions que l'on juge intéressantes.

Lors de cette consultation je propose par exemple "d'améliorer l'approche de l'intelligence artificielle par la mise en place de conférences, débats, atelier en Français" (de nombreuses ressources en ligne existent en anglais), je propose également de" promouvoir la créativité, l'innovation et l'imagination des scientifiques, chercheurs et technophiles créatifs" par différentes solutions et enfin je propose également de "mettre en avant les applications robotiques liées à l'intelligence artificielle".

 

Twitter Cédric Villani

Derniers échanges avant la remise du rapport

C'est donc dans un cadre informel que M. Villani et son équipe nous ont reçus, une sélection des 9 meilleurs contributeurs de la consultation publique, dont je suis heureux de faire partie. Autour de la table des profils très variés, je représente à priori le seul conférencier-formateur en activité, j'en profite également pour faire part de ma passion pour l'intelligence artificielle, mais aussi la robotique et des moyens originaux à mettre en place. Après un tour de table de présentation, le sujet de la formation, de la transmission des connaissances sont abordés par moi même ainsi que quelques confrères On échange également sur la protection des données, à la fois sur leur ouverture et leur protection avec le RGPD notamment. On parle d'IA responsable, d'éthique, d'IA en médecine. De la souveraineté tant des données que des algorithmes et de l'IA.

Le rapport

J'attends donc, comme convenu, la publication officielle de ce jeudi 29 mars pour pouvoir échanger sur mes impressions à ma première lecture du rapport et publier cette page sur BeepMaster.

C'est près de 250 pages de rapport dans un langage facile d'accès qui se veut être à la fois pédagogique et donne des éléments de détails sur ce que l'on appelle "Intelligence artificielle", mais aussi stratégique avec des conseils sur les pistes d'action à mener, l'orientation des investissements, comment attirer et faire prospérer la recherche sur l'IA en France notamment.

Petite astuce pour les personnes pressées, après une introduction en bonne et due forme, les dix premières pages du rapport forment une synthèse.

Titre évocateur

Avec le titre "donner un sens à l'intelligence artificielle", le mot sens fait référence à de nombreux points évoqués durant les différentes consultations le "sens" tant pour la définition, la compréhension même de ce qu'est l'intelligence artificielle, mais le mot "sens" peut être également interprêté comme "l'orientation", la "direction", la stratégie à adopter pour la France sur le sujet de l'IA.

Les grands titres du dossiers

  1. Politique économique autour de la donnée
  2. Pour une recherche agile et diffusante
  3. Anticiper et maîtriser les impacts sur le travail et l'emploi
  4. L'intelligence artificielle au secours d'une économie plus écologique
  5. Quelle éthique de l'IA
  6. Pour une intelligence artificielle inclusive et diverse

Les "focus" par secteurs

Le dossier "vise" plus précisément 5 secteurs fortement concernés par l'IA : éducation, santé, agriculture, transport et sécurité.

  1. Transformer l'éducation
  2. La santé à l'heure de l'IA
  3. Faire de la France un leader de l'agriculture augmentée
  4. Une politique d'innovation de rupture dans le secteur du transport au niveau européen
  5. L'IA au service de la défense et de la sécurité

IA et fictions

A la fin de plusieurs chapitres, des auteurs nous proposent de courtes histoires entre fictions, réflexions, et anticipations en lien avec chaque thème abordé.
Parmi les auteurs nous retrouvons : Mme Anne-Caroline Paucot et M. Olivier Paquet

 

Cédric Vasseur à l'assemblée nationale

 Photo : Cédric Vasseur à l'assemblée Nationale

 Conclusions

Le temps que le rapport soit diffusé, lu, partagé avec les politiques il faudra encore du temps pour débattre certainement de nombreux points et sujet abordés.
Il ne fait aucun doute que l'IA fascine autant qu'il inquiète. L'IA a besoin de "ressources",mais aussi de cadres tant pour pouvoir s'ouvrir au monde que pour répondre à des questions d'éthique.
L'éducation, la formation sur ce sujet à tout âge sont pour moi des sujets primordiaux. Permettre à tous d'accéder à l'information, la connaissance est un enjeu important. Je suis rassuré de voir que l'éducation est un point mis en avant dans le rapport. Les outils utilisés lors de la création du rapport sous forme de consultation publique me rassurent également quant à l'ouverture du sujet pour tous, car nous sommes tous concernés par l'IA. Quant aux enjeux de l'IA pour la France il apparaît évident que ces mêmes enjeux sont également Européens, la France, en tant qu'acteur d'envergure sur le sujet devrait jouer un rôle majeur dans les futures politiques européennes sur l'IA.

 

Etant également l'auteur de BeepAi, une intelligence artificielle qui apprend à programmer, M. Cédric Villani a eu la gentillesse de me faire une petite dédicace sur une sortie de mon programme.(voir ci-dessous)

 

Cédric Vasseur à l'assemblée nationale

 

 

Merci encore à M. Cédric Villani et son équipe pour leur invitation et leur confiance.

 

Cédric Vasseur Cédric Vasseur

 

 

 

Voir aussi / liens :