Viva Technology 2018

 

Les nouvelles technologies et leur écosystème européen composé des grands groupes et startups ont aujourd'hui un salon qui leur est dédié : "Viva Technology".

Initiative lancée il y a 3 ans, "Viva Tech" a su rassembler rapidement les acteurs majeurs du numérique, de la robotique, de l'intelligence artificielle et de l'innovation.

"Viva Tech" est souvent comparée à un "CES" de "Las Vegas" en devenir.

Bonjour VIVA

Pour la taille d'un tel évènement, "Viva Tech" s'installe comme les années précédentes aux portes de Paris et rencontre un succès tel qu'il est très difficile de se frayer un chemin parmi les exposants, conférences et autres démonstrations. Une véritable marée humaine déferle vers les portes d'entrée du hall gigantesques. On distingue une navette autonome Navya placée non loin de l'entrée, puis des équipes techniques "Viva Tech" reconnaissables à leurs t-shirts orange, font leur possible pour fluidifier les nouveaux arrivants. Une véritable armée de robots "Peppers" accueille ensuite les visiteurs sur un "VIVA" animé et coloré. Derrière c'est des stands de différentes formes, tailles et couleurs qui attendent les visiteurs, suivi d'une vague d'écrans géants, des arbres futuristes et autres décorations colorées et résolument modernes.

Plusieurs kilomètres de marche sont nécessaires pour visiter l'ensemble du salon. Un conseil pour les futurs visiteurs : préparez votre visite, sélectionnez les stands que vous souhaitez visiter "avant votre venue" et si vous souhaitez accéder au plateau de "Stage One", il faudra vous armer de patience quitte à vous installer plusieurs heures avant la "star" high-tech que vous souhaitez rencontrer.

Lancement présidentiel.

Jeudi matin, le président de la République "Emmanuel Macron" lance l'évènement.
Une foule nombreuse est venue à sa rencontre. Il félicite le succès de "Viva Technology", un "travail collectif indispensable pour l'Europe et pour le monde", il rappelle ensuite qu'en 2017 2,5 Milliards sont investis dans les startups en France (dont "Station F" plus gros incubateur du monde), Paris, provinces, métropoles régionales, inclus… [..] "La France, l'Europe comblent son retard en levées de fonds et aujourd'hui nous sommes devenus les leaders européens sur ce volet."

 

Alice

Arrivé au salon, mon premier objectif : rencontrer "Alice" le nouveau robot de "Cybedroïd" élue "Miss robote 2018" elle a été sélectionnée pour faire le lancement vidéo de "Viva Tech" sur les réseaux sociaux avec une ambiance "retour vers le futur". Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore "Cybedroid" c'est une société française basée à Limoges auteur de "Leenby", robot de service capable d'accueillir le public, l'informer et surtout de se "déplacer" et se repérer facilement dans l'espace grâce à ses capteurs dont des LIDARS (Radar-Laser).

"Alice" représente une version plus évoluée, composée de 2 Lidars et de caméras 3D dont une Intel Realsense (que je connais bien pour avoir travaillé dessus) lui permettent de se repérer facilement dans l'espace et détecter les mouvements de son interlocuteur avec précision.

Plus loin c'est le robot "Inmoov" "open source" de Gaël Langevin qui salue les spectateurs accompagnés de quelques prototypes de mains et autres formes de robots imprimés en 3D.

 

AIRBUS

Transport du futur

Airbus présente son prototype de taxi volant : mi-drone, mi-taxi ce sont d'énormes hélices qui viennent se "clipser" sur le dessus de la voiture. Le projet est très avancé et pourrait voir le jour rapidement, seulement la réglementation aérienne nécessite plusieurs années de négociations(6 ou 7 ans…).


La Poste, quant à elle, présente un prototype de véhicule capable, à terme, de transporter vos colis en toute autonomie.

La plupart des produits et services innovants des grands groupes sont mis en avant : IBM avec Watson et sa version "for agriculture", Microsoft propose déjà Xiaoice, un chabot capable d'échanges téléphoniques. Microsoft rappelle également son partenariat avec Iconem spécialiste de la numérisation de sites historiques. Le groupe Publicis présente MRCL prononcé "Marcel", son IA capable de trouver le meilleur expert (parmi les 80 000 collaborateurs Publicis) pour vos projets...

Stage ONE

STAGE ONE

Un événement d'importance a lieu la veille du salon, "Tech for good", ces principaux acteurs sont invités à échanger à l'Elysée : Satya Nadella (Microsoft), Ginni Rometty (IBM), Dara Khosrowshahi (Uber), Bill McDermott (SAP), sans oublier "Mark Zuckerberg" (annoncé quelques jours auparavant) ... les mêmes acteurs ont ensuite défilé sur la scène "STAGE ONE" du salon "Viva Technology".

Dara Khosrowshahi (CEO d'UBER), répond à la question : "que sera le futur de l'automatisation ?". [...] Il est prouvé que cela créera des emplois, mais cela va également toucher négativement certaines personnes. [...] On doit protéger les travailleurs pendant les futures transitions à venir.
Les voitures autonomes sauveront des milliers de vies autour du monde. […]

Le principal frein des voitures autonomes sont les possesseurs de voiture qui n'utilisent leur voiture que 5% du temps...

De nombreuses questions sont également soulevées sur scène : Bill McDermott (CEO SAP) [...] "Comment connaître les 7 milliards d'habitants sur terre et en même temps protéger leur vie privée ?"

VALEO

Le groupe "La Poste"  est présenté par Philippe Wahl à STAGE ONE, une des plus anciennes entreprises présentes à l'occasion, évoque "Étienne de La Boétie", qui aurait pu être un "startuper" de "Viva Tech" et son "Discours de la servitude volontaire", en rappelant qu'il ne faut pas être "Technologiquement" "naïf"…

"Tech for Africa"  avec Cina Lawson (ministre des Postes et de l'Économie numérique du TOGO), Thione Niang (Auteur et consultant politique), Stéphane Richard (CEO Orange) présentent les avancées technologiques en Afrique où on atteint un taux de personnes connectées "record". On échange les différents points de vue entre politique, entrepreneurs et investisseurs sur le sujet.

Mark Zuckerberg

C'est enfin au tour d'une des stars les plus attendues parmi les invités, il est effectivement très rare de pouvoir le voir sur une scène européenne, je parle bien entendu de "Mark Zuckerberg" (CEO Facebook) se présente face à son interviewer. Après de nombreuses répétitions face au Congrès américain, parlement européen, l'Élysée, le discours est bien rôdé et presque copié mot pour mot. En résumé : Facebook veut que l'on échange uniquement les informations que l'on souhaite échanger. Puis il reste très évasif sur toutes les questions liées à son modèle économique basé sur la publicité.

 

Alice

Retour aux stands

Les assistants personnels gagnent en charisme notamment avec ZAC le raton laveur holographique situé dans la zone "Région Grand Est". Pourquoi un raton laveur ? On m'a confié que l'on cherchait une mascotte majordome plus originale qu'un chat ou un chien.

Quand et combien sera-t-il disponible ? Aucune réponse pour le moment (en cours d'étude d'industrialisation).

 

Alice

Non loin de là "LinTo" de projet de "Linagora", un autre assistant personnel dont les composants principaux sont "open source", personnalisable à volonté, aux allures de "bulle de bande dessinée".

Quid de la réalité augmentée, virtuelle et mixte ? De nombreux simulateurs, casques à réalité augmentée de tout type et tout genre, simulation spatiale, simulation de "bobsleigh" disposés un peu partout sur "Viva tech".

 

Alice

Intelligence artificielle

En plus des nombreuses conférences sur des sujets aussi variés que l'informatique "quantique", les simulateurs de foules (THALES), assistants vocaux, robots de service, transports autonomes, et autres outils récents font usages d'intelligence artificielle.

 

Le robot Tory, de Metralabs par exemple capable de parcourir les rayons d'un supermarché et de détecter les produits manquants automatiquement  ce qui nécessite : reconnaissance d'objet et une géolocalisation précise entre les rayons grâce à son LIDAR. Les robots de service capablent d'échanger avec leurs invités, ainsi que tous les assistants vocaux présents sur le salon ont également besoin de systèmes de reconnaissance vocale de qualité sans oublier les outils d'analyse sémantique adéquate pour leur permettre de vous répondre.

"Le logiciel ne fait pas tout" : Force est de constater qu'au-delà des avancées logicielles, le matériel, notamment les capteurs sont de plus en plus perfectionnés et nombreux. Cette démultiplication des capteurs et leur qualité permettent de pallier à de nombreux cas de figure (capteurs défectueux, un second prend le relais etc.).

Des soutiens politiques (avec la Mission Villani par exemple), mais également technologiques et financiers, de nombreux acteurs du marché de l'IA présents à "VivaTech" démontrent l'importance de l'intelligence artificielle dans l'ensemble des produits et services présentés. On cherche également à former davantage de personnes à l'IA (exemple de Microsoft AI Factory), on cherche aussi à prévenir et à alerter sur les problèmes éthiques, de législations. Enfin "Viva Tech" cherche également à rendre accessible l'IA pour tous (Watson Studio et nombreux ateliers mis en place à "Viva Tech") pour informer, former, mais aussi pour rassurer.

Retour au présent

Ainsi s'achève ma visite 2018 de "Viva Technology", impossible pour moi d'accéder à tous les stands, intervenants et démonstrations. Au final, une expérience riche, diversifiée où l'on observe une arrivée à maturité de très nombreuses technologies à un stade où l'on se pose de nouvelles questions tant techniques qu'éthiques.

Un dernier mot : bravo aux équipes de Microsoft, lors de la présentation de Satya Nadella ( CEO/PDG Microsoft), ce dernier est le seul à avoir proposé un sous-titrage temps réel (en anglais) ce qui

démontre une certaine volonté à rendre son discours accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

Cédric Vasseur Cédric Vasseur

AUTEUR : Cédric Vasseur ( http://www.beepmaster.com )

 

Liens conseillés :